site de Médecine Aéronautique 
et des voyages aériens

  >>> Gastro-entérologie et aptitude médicale aéronautique

webmasterr  

 
       
Normes Médicales

GASTRO-ENTEROLOGIE 

Principes

L'appareil digestif est souvent sollicité en aéronautique en raison :
   --- Du "stress" parfois engendré par le pilotage : 
        responsable d'ulcères, de colopathie fonctionnelle...
   --- De la dilatation des gaz en altitude (loi de Boyle Mariotte)

Nous verrons donc:


L'Ulcère gastro-duodénal ( UGD)

La sécurité des vols est compromise en raison de la douleur provoquée par cette affection (source d'incapacité en vol) mais aussi par la fréquence des récidives et les complications éventuelles

En Pratique :

  • L'Ulcère gastro-duodénal (UGD) non compliqué entraîne l' inaptitude pendant au moins 6 mois en raison des récidives fréquentes dans les 6 premiers mois.
  • UGD récidivant = inaptitude . Une dérogation pourra être demandée après traitement chirurgical
  • UGD opéré ( quelle que soit la technique ) : l'aptitude ne sera restituée par dérogation qu'après un délai post-opératoire suffisant sans complication
  • UGD compliqué = inaptitude définitive


Le Reflux gastro-oesophagien (RGO)

Le reflux gastro-oesophagie pose 3 types de problèmes

  1. Ceux liés à la douleur provoquée par cette affection,
  2. Ceux liés aux conséquences sur l'oesophage (oesophagite)
  3. Ceux liés aux effets secondaires liés au traitement de cette affection,
    • effets neurologiques de certains médicaments (ex: metoclopramide)
    • effets secondaires de la chirurgie corrective de cette affection...

En pratique :

  • le RGO compliqué et/ou symptomatique = inaptitude temporaire pour se traiter
  • le RGO opéré peut être compatible avec le vol par dérogation sur des arguments cliniques et endoscopique. Au besoin un test au caisson d'altitude, ou en centrifugeuse pourra être proposé.



Les Lithiases biliaires

Principes
Toute lithiase biliaire peut être source d'incapacité en vol en raison de complications mécaniques (douleurs +++ ) ou infectieuses

En Pratique :

  • les petits calculs vésiculaires , symptomatiques ou non , sont cause d' inaptitude tant qu'un traitement chirurgical n'a pas été entrepris
  • Les gros calculs, rarement mobiles, sont par contre compatibles avec le vol


 


Les Hernies

En raison du risque toujours possible d'étranglement , et donc d'incapacité en vol , les hernies sont une cause d'inaptitude, tant qu'une cure chirurgicale radicale n'a pas été entreprise.


 


Les Colectomies

  • Quelle que soit la cause de la colectomie, l' INAPTITUDE est évidente.
  • L'aptitude pourra se faire par dérogation selon les séquelles éventuelles de l'opération, la maladie initiale ayant occasionné la colectomie, et éventuellement après test au caisson d'altitude et/ou test en vol
  • Néanmoins des restrictions soit en terme de durée, soit en terme d'emploi seront quasi systématiques.

 


 

Copyright  Dr Gilles PERRIN -  MAJ août 2014

 

Qui est l'auteur de ce site ?
   

Une question ?