Site de Médecine Aéronautique 
et des Voyages Aériens

 Section Conseils aux VOYAGEURS  en AVION

 

Retour Accueil

Retour Sommaire   

  Questions Fréquentes   

Lutter contre le décalage horaire 
ou "Jet-Lag"

  Le jet-lag est un terme d’origine anglaise (de jet : avion, et lag : décalage), utilisé pour désigner l’ensemble de troubles liés à la désynchronisation des horloges biologiques à la suite d’un déplacement en avion à travers, au moins, trois fuseaux horaires.

 

Le Jet-lag est de plus en plus fréquent avec la La multiplication des vols "trans-méridiens" (à des vitesse rapide) et le développement du tourisme

  • Ces troubles ne surviennent que dans les vols long ou moyen-courrier , (s'étendant sur au moins 3-4 fuseaux horaires)
  • Les vols nord-sud (ou inversement ) ne sont pas touchés car on ne change pas de fuseau horaire
  • Les effets sont maximums pour les vols vers l'Est
  • notre horloge biologique se détraque pour une durée de quelques jours à quelques semaines selon les individus: Fatigue, problèmes digestifs, troubles du sommeil sont les principaux maux ressentis

Pour l'instant aucun remède spécifique n'existe, mais il existe de petits trucs à connaître :

  • Hormis pour des allers-retours rapides de moins de 4 jours pour lesquels il vaut mieux garder sa montre à l'heure française, il est impératif d'adapter son rythme à l'heure du pays d'arrivée le plus tôt possible (certaines personnes commencent même quelques jours avant de prendre l'avion, mais le plus simple est de régler sa montre à l'heure du pays d'arrivée dès qu'on monte dans l'avion)
  • Si l'on voyage vers l'Ouest l'adaptation sera plus facile, surtout si l'on se couche à l'heure locale, car on suit le soleil. La première journée étant plus longue on s'endormira aussi plus vite.
  • Par contre vers l'Est, c'est pour le réveil qu'il est préférable d'adopter à l'heure locale. Mais malgré tout, la première journée ou nuit étant raccourcie, les troubles seront toujours plus importants dans ce sens que dans l'autre.
  • il est déconseillé de trop manger ou de consommer des excitants comme le tabac, l'alcool ou le café.
  • S'exposer aux rayons du soleil dès son arrivée accélère la re- synchronisation (mais pas d'effort important !)
  • Certaines personnes prennent des somnifères pour monter dans l'avion mais cette attitude n'est pas forcement recommandée car c'est au corps humain de s'adapter en douceur
  • Dans l’idéal : il est préférable d’arriver en soirée dans le pays d’accueil de manière à pouvoir se coucher pour la nuit après un repas riche en protéines (pour interrompre le jeûne qu’on aura pris soin de respecter dans l’avion).
  • et... malgré certaines rumeurs vivaces, la mélatonine semble inefficace pour combattre le jetlag. (de nombreuses études bien conduites chez des pilotes d’avion n'ont pas montré de gain net )

 

 

Autres rubriques

 


Copyright  Dr Gilles PERRIN -  page mise à jour  en novembre 2018

 

   
  Calculer 
son risque cardio-vasculaire