Site de Médecine Aéronautique 
et des Voyages Aériens

 Section Conseils aux VOYAGEURS  en AVION

 

Retour Accueil

Retour Sommaire   

  Le passager à risque   

Contre-indications aux vols en avion

 
COEUR et VAISSEAUX
  • Infarctus de moins de 6 semaines 
  • OAP < 2 semaines
  • Angor non stabilisé
  • Phlébite récente
  • Cardiopathies congénitales
  • bloc auriculo-ventriculaire, du 1er ou du 2e degré, non appareillé (signaler au contrôle le port d'un pace-maker )
  • Pontage coronarien de moins de 10 à 14 jours
  • Troubles du rythme non contrôlé

RESPIRATOIRES

  • CV (capacité vitale ) < 50 %
  • VMS < 40 l/mn
  • PCO2 > 50 mm Hg
  • PO2 < 55 mm Hg
  • Epanchement pleural
  • Pneumothorax 3 semaines avant le vol
  • Exacerbation de maladie pulmonaire obstructive ou restrictive

ORL

  • Sinusite, otite, mastoïdite aigues récentes , car les variations de pression vont aggraver les problèmes. 
  • intervention chirurgicale ORL récente. 
  • chez l'adulte enrhumé : vasoconstricteur nasal au départ : type Déturgylone. 
  • débrancher les prothèses auditives avant la mise en route des réacteurs.

TRAUMATIQUES

OPHTALMOLOGIQUES

  • décollement de rétine datant de moins de 6 semaines.
  • glaucome non stabilisé
  • Ulcère cornéen non cicatrisé
  • Chirurgie < 2 semaines
  • Kératite évolutive
  • éviter le port de lentilles pour un vol de plus de 3 heures (air sec).

UROLOGIE :

  • ballonnet de sonde urinaire : rempli d'eau, mais jamais avec de l'air! ( à cause de la dilatation des gaz)

DIGESTIVES

  • Chirurgie < 2 semaines
  • Hypertension portale avec varices oesophagiennes
  • Coelioscopie < 8 jours
  • Ulcère hémorragique < 3 semaines

GYNECO-OBSTETRIQUE

  • Grossesse  > 35 semaines
  • ou Grossesse pathologique ( quelle que soit la cause )
  • Accouchement < 8 jours
  • Hémorragie génitale < 8 jours

PSYCHATRIE

  • si risque d'agitation, les malades psychiatriques potentiellement dangereux doivent êtret accompagnés d'un médecin et d'un infimier
  • prévoir des sédatifs

NEUROLOGIQUE

  • AVC 5 à 10 jours avant un vol
  • Comitialité incontrôlée ou 24 h après un grand mal

INFECTIEUSES

  • Toutes maladie contagieuse en évolution ( SRAS, Tuberculose  ...) qui peut atteindre les autres passagers en raison de la promiscuité mais aussi de la climatisation qui est un vecteur de transmission par les gouttelettes en suspe

DIVERS

  • risque de Décès
  • Anémie sévère( Hb < 8.9 g/dl) en dehors d'affection chronqiue comme la Drépanocytose
  • Abcès dentaire ou sinusite sévère ( loi de dilatation des gaz)
  • Syndrôme de décompression 3 à 7 jours avant le vol

 

Bibliographie: Szmajer M., Rodriguez P., Sauval P., Charetteur M.P., Derossi A., Carli P. - Medical assistance during commercial airline flights: analysis of 11 years experience of the Paris emergency medical service (SAMU) between 1989 and 1999. Resuscitation, 2001, 50:147-151.

 

Autres rubriques

 


Copyright  Dr Gilles PERRIN -  page mise  à jour en août 2014

 
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Flying-Doctor adhère aux principes de la charte HONcode - Vérifiez ici.
   
    
  Calculer 
son risque cardio-vasculaire